Sur le marché des sapins artificiels, vous aurez tout simplement l’embarras du choix. En effet, les tailles, les grosseurs et leurs beautés vous laisseront stoïques. Ces sapins ont tendance à ressembler trait pour trait à un sapin naturel. Ne vous laissez tout de même pas distraire par tout ça, certains sapins artificiels après achat ont tendance à ne pas donner le résultat escompté. Vous devez donc choisir avec soin votre sapin artificiel. Comment vous y prendre donc?

Notre coup de cœur ❤

FairyTrees Sapin de Noël Artificiel, Pin Naturel Enneigé avec Pommes de pin naturels, Matériel PVC, Socle en Bois, 180cm, FT04-180
  • Inspiré du pin naturel – floqué blanc - possède des aiguilles très longues et denses qui sont parfaites pour la décoration – à utiliser pour l'intérieur et l'extérieur
  • Fabriqué en UE - fabriqué à la main avec une attention particulière pour chaque détail - les branches et les aiguilles sont légèrement floqués en blanc et ont un aspect très naturel
  • La lumière des guirlandes donne à l'arbre floqué un éclat extraordinaire – sapin très durable qui ne contient pas de plastifiants ou de matériaux inflammables
  • Support en bois compris - la boîte en carton peut également être utilisée pour le rangement – montage du socle facile - une pointe d'environ 20 cm permet de poser une étoile de Noël
  • FairyTrees comprend des sapins de Noël de différents types et des décorations de sapin de Noël assorties. Nous recommandons de choisir la guirlande électrique Micro LED qui sera une solution parfaite pour nos sapins de (achetée séparément)

Top 5 des ventes cette année

La taille un critère pas très important

Les sapins artificiels varient beaucoup en ce qui concerne leur hauteur. On retrouve des modèles pouvant aller jusqu’à 3 mètres de haut. La hauteur d’un sapin artificiel est une question de goût et de superficie de l’espace où il sera posé.

Il faut tout de même faire attention à la circonférence ainsi qu’au nombre de branches d’un sapin artificiel. Il est souvent conseillé de choisir les sapins avec un large diamètre. Le nombre de pointes de branches est aussi très important. Plus un sapin artificiel a de branches et plus il est touffu et plus un sapin artificiel est touffu et plus il est beau.

Les grands sapins artificiels

On considère qu’un sapin est “grand” à partir de 2 mètres de haut. Ces sapins sont généralement associés à un diamètre assez conséquent, en particulier lorsqu’il s’agit de sapins haut de gamme.

D’un point de vue esthétique, un grand sapin est idéal dans une grande pièce, qui vous permettra d’apprécier votre arbre avec un peu de recul. Pensez à prendre en considération l’espace dont vous disposez, notamment au sol.

En effet, la plupart des sapins de grande taille sont également très volumineux en largeur. Par exemple, le modèle de Sapin SYLVESTRE est disponible en différentes tailles, notamment en 2,28m de hauteur, pour un diamètre de 1,45m. C’est donc un paramètre à prendre en considération. Après, n’hésitez pas à bouger un peu les meubles pour lui offrir une belle place !

Les petits sapins artificiels

Un petit sapin sera parfait si vous disposez de peu d’espace : une petite pièce, un studio, une entrée, une mezzanine, un bureau…

Pour mettre en valeur un petit sapin, rien de tel que de l’installer sur un socle qui lui donnera de la hauteur et une fière allure ! Par exemple : une petite caisse en bois, un coffre… Veillez à installer votre sapin toujours sur un socle suffisamment large et solide pour ne pas compromettre sa stabilité.

Les sapins “slim”

Connaissez-vous les sapins “slim” ? Ces modèles de sapin sont nés aux Etats-Unis pour répondre aux demandes des familles qui voulaient acheter un grand sapin mais ne disposaient pas toujours de l’espace suffisant chez eux.

Les “sapins slim” ou “sapins étroits” se caractérisent par une silhouette très longiligne, ce qui permet d’économiser 20 à 30% d’espace en largeur, sans toutefois rogner sur la hauteur. Une fois décorés, ces sapins sont magnifiques !

La qualité du matériau : un gage de réalisme

Les sapins artificiels sont fabriqués à partir de deux types de plastiques : le Polychlorure de vinyle connu sous le nom de PVC et le polyéthylène ou PE. Actuellement, 20% des sapins artificiels vendus en France contiennent du PE. Si les deux matières sont des matières plastiques, la principale différence entre elles réside dans l’aspect final des sapins.

En effet, les sapins artificiels à base de PE sont plus réalistes que les sapins en PVC. D’ailleurs, aujourd’hui, une majorité des fabricants de sapins artificiels ont recours à un mélange entre le PVC et le polyéthylène pour confectionner leur modèle. Les sapins Balsam Hill et leur technologie True Needle en sont l’illustration parfaite.

Le système d’éclairage

Selon la manière dont ils sont éclairés, on peut dire qu’il existe deux types de sapins artificiels : les sapins artificiels avec système lumineux intégrés et les sapins artificiels classiques. Ces derniers nécessitent l’usage de guirlandes et autres décorations lumineuses pour embellir le sapin. Les sapins artificiels avec système lumineux intégré embarquent des ampoules pour l’éclairage.

Certains possèdent même des tiges de fibre optique pour accentuer les effets lumineux. Il est conseillé d’acheter des sapins avec des ampoules LED. La marque FEERIC LIGHTS propose de très bons modèles de sapins artificiels lumineux.

Les ampoules LED ne chauffent pas, elles sont donc moins exposées aux incendies, elles consomment moins d’énergie et durent également plus longtemps.

Le sapin de Noël

La coutume du sapin décoré remonterait au missionnaire Saint Colomban qui fonde en 590 le monastère de Luxeuil au pied des Vosges. Un soir de Noël, il emmène avec lui quelques-uns de ses religieux jusqu’au sommet de la montagne où préside un antique sapin, objet de culte païen. Les moines accrochent à l’arbre leurs lanternes et leurs torches et dessinent une croix lumineuse au sommet. Cependant aucune tradition écrite ne relate cette histoire, à cette époque où l’arbre symbolique par excellence dans les forêts druidiques est le chêne.

Dès le XVe siècle, cet arbre est dressé dans les sièges des corporations et les hôpitaux en Allemagne puis est installé dans les foyers des familles bourgeoises protestantes (les familles catholiques se différencient avec leur crèche de Noël).
Cette tradition protestante scandinave et germanique se répand alors dans les villes comme dans les campagnes.

La coutume du sapin de Noël moderne remonte à la Renaissance dans les pays germaniques. Le premier a été érigé en 1510.

En France, cette tradition se limite alors à l’Alsace protestante. Les Alsaciens apportent la tradition du sapin de Noël dans l’hexagone en s’expatriant après la guerre de 1870.

L’image de l’arbre est le symbole du renouveau de la vie, un thème traditionnel païen qui se retrouve dans le monde antique et médiéval avant que ce symbole soit assimilé par le christianisme.
Le sapin et l’épicéa, conifères à feuilles persistantes, rappellent le symbolisme de la renaissance lors du solstice d’hiver.

En 2011, les deux tiers des sapins de Noël vendus dans le monde proviennent du sud de la Chine, de la province du Zhejiang.
En France, le quart des sapins produits vient du Morvan. On distingue principalement deux espèces :

  •   l’épicéa, à l’odeur agréable mais qui perd ses aiguilles en deux semaines,
  •   le sapin de Nordmann, à l’odeur moins prononcée et dont les aiguilles tiennent près de deux mois. Il est le plus acheté et tend à monopoliser le marché.

Le sapin de Noël, appelé aussi arbre de Noël, sapin des fêtes ou sapin des réjouissances est souvent associé aux cadeaux de Noël.
Il se caractérise aussi par les décorations qu’il porte.
La crèche de Noël, souvent associée, n’est pas un accessoire du sapin, elle est simplement concomitante. Autant le sapin a une double origine païenne et chrétienne, autant la crèche a une signification religieuse

La tradition chrétienne veut que l’arbre de Noël ne doit pas être érigé avant la veille de Noël, le 24 décembre et doit être enlevé douze nuits après, pour l’Épiphanie. Dans les faits, les décorations démarrent nettement plus tôt et il n’est pas rare qu’un sapin survive jusqu’à la Chandeleur.