Meilleur Sèche cheveux – Comparatif, Tests & Avis

Qu’est-ce qu’un sèche-cheveux ?

Le sèche-cheveux est un appareil qui a vu son apparition d’abord dans les salons de coiffure. Aujourd’hui, elle est présente dans la majorité des foyers. Comme son nom l’indique, l’appareil aide à sécher les cheveux rapidement ; mais pas que. En effet, il sert toujours sa vocation première ; néanmoins, au fil du temps, il s’est vu attribuer d’autres fonctions. Qu’il se retrouve entre les mains d’un professionnel ou d’une personne lambda, l’outil électromécanique permet de structurer la chevelure. La machine peut ainsi lui donner le volume et la forme souhaité. D’ailleurs, le champ des possibles s’étend presque d’année en année grâce aux nombreuses recherches menées dans le domaine. Pour preuve, les différents embouts et accessoires facilement accessibles sur le marché. Outre ces options d’utilisation, le design des machines est un autre point travaillé à chaque nouveau modèle des marques spécialisées. Il paraît donc loin les débuts du 20ème siècle, période d’invention du séchoir à cheveux. Même si certains établissements d’esthétique et de beauté se servent encore de ces grosses machines, les nouveaux appareils sont plus maniables. Des innovations qui font de ce souffleur d’air chaud (et froid), un inconditionnel des coiffeuses, des salles de bain et des salons de beauté.

Notre Sèche-cheveux coup de cœur ❤

No products found.

Top 5 des Sèches cheveux

Comment choisir son sèche-cheveux ?

Acquérir un sèche-cheveux, que ce soit à des fins professionnelles ou personnelles, est un investissement. Il est donc impératif de se baser sur des critères pratiques. Tout en sachant qu’ils doivent tous répondre aux questions des besoins et de l’utilisation.

  • Le moteur :

Dans le monde du séchoir à cheveux, on distingue 2 grands types de moteurs. D’un côté, le moteur DC qui se retrouve dans la plupart des appareils les plus répandus. Il peut être considéré comme étant moins performant car moins puissant et moins résistant que son homologue AC. En effet, les modèles dotés de moteurs AC ont la réputation de mieux durer dans le temps et d’offrir plus de puissance. Même si ce fait a été confirmé par plusieurs utilisateurs et professionnels, les deux moteurs se valent. De plus, ils ont chacun des avantages à leur manière ; notamment au niveau du poids.

  • Le poids :

Le poids d’un appareil qui est manipulé et porté est un paramètre à prendre en compte avant son achat. Pour le séchoir, ce point est grandement lié au moteur dont il est doté. Le AC est le plus lourd des deux. Et même si les performances de ce séchoir sont tout indiquées pour une utilisation fréquente et prolongée, il faudra voir si son poids n’est pas trop handicapant. Si tel est le cas, il est préférable de se tourner vers le modèle à moteur DC.

  • La puissance :

Le fait que le modèle AC est plus puissant que le DC est un premier indice à explorer avant acquisition. Toutefois, il est possible d’approfondir le sujet et d’avoir une base de sélection plus pointue tournée vers les besoins. Pour ce, il suffira de se référer à la qualité des cheveux. Pour une chevelure frisée et/ou épaisse, la puissance du sèche-cheveux devrait dépasser les 1600 Watt. Au contraire, pour des cheveux fins ou à problème, 1200 ou 1500 Watt suffira. La puissance moyenne, entre 1300 et 1800 Watt, s’adapte à la majorité des types de cheveux (ondulé, raide ou normal).

  • La technologie ionique :

Grand nombre de séchoirs arbore le terme ionique. Ce qui veut tout simplement dire que l’appareil propage des ions négatifs pour neutraliser l’électricité statique. Le sèche-cheveux ionique a en plus l’avantage d’offrir un rendu doux et soyeux. L’appareil non ionique, de son côté, travail sur le volume.

  • La vitesse :

Outre les options quasi-obligatoires « chaud » et « froid », la possibilité de régler la vitesse du sèche-cheveux est une fonction presque aussi incontournable. A vérifier pour pouvoir profiter d’un séchage à la rapidité désirée.

  • Les accessoires :

Il est rare, voire impossible, qu’un séchoir à cheveux n’ait pas d’accessoire ; même si parfois, ils sont vendus séparément. Le plus souvent il est accompagné d’embouts et de becs. Les plus équipés sont livrés avec un silencieux, un filtre de rechange, un diffuseur et parfois même avec un lisseur. Donc, pour minimiser les dépenses, les modèles avec options sont à retenir.

  • Le design et l’ergonomie :

Se référer à la taille du sèche-cheveux et à sa forme est tout aussi utile que s’attarder sur son poids sa puissance ou les options qu’il offre. D’une part parce qu’elle sera pertinente selon son utilisation. Pour exemple, un modèle (peut-être) moins puissant mais plus compact est important pour les voyages et les déplacements. Tandis qu’à domicile ou dans les salons, un appareil plus volumineux permettra une application plus rapide.

Se pencher sur la forme du sèche-cheveux n’a, lui aussi, rien de futile. Cela peut se vérifier au niveau du manche. Trop fin, trop épais ou trop (ou pas assez) rigide, il sera source de gêne pendant utilisation. En résumé, l’appareil doit tout simplement être agréable et facile à manier pour son utilisateur.

Pourquoi acheter un sèche-cheveux ?

Acheter un sèche-cheveux c’est tout d’abord prendre soin de sa chevelure. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, laver ses cheveux et les laisser sécher « naturellement » n’a pas que du bon. Par conséquent, utiliser un appareil pour le processus de séchage n’est pas néfaste ; au contraire. Le séchoir ferme les écailles pour un effet lissage et brillance. Et pour un final tout en volume, l’air froid sera le meilleur allié.

D’autre part, une autre réponse à cette question pourrait être : « pour remplacer l’ancien ». Réponse anodine mais pourtant pertinente. Ainsi, il sera plus facile de profiter des fonctions plus qu’utiles comme la technologie ionique. Sans oublier que des études visant à la santé du cheveu sont toujours dirigés vers l’appareil. Ce qui fait émerger des modèles de plus en plus performants et pratiques.

Nos autres comparatifs
A lire aussi notre guide: Meilleur fer à lisser
Comparatif fer à lisser
A lire aussi notre guide: Meilleur lisseur vapeur
Comparatif lisseur vapeur
A lire aussi notre guide: Meilleure brosse soufflante
Comparatif brosse soufflante
A lire aussi notre guide: Meilleur appareil anti cellulite
Comparatif brosse lissante
A lire aussi notre guide: Meilleur fer à boucler
Comparatif fer à boucler
A lire aussi notre guide: Meilleur bigoudis chauffants

Comment fonctionne un sèche-cheveux ?

Le sèche-cheveux ne fabrique pas à proprement parlé de l’air. Pour faire simple, l’hélice dont il est doté va aspirer l’air. Ce dernier passera alors par des résistances chauffantes. En quelques mots, l’air aspiré se transformera en air chaud par l’effet Joule. La vitesse est obtenue grâce au commutateur qui agira sur la rotation de l’hélice. L’air ainsi collecté, « traité » et diffusé permettra l’évaporation de l’eau.

Comment utiliser un sèche-cheveux ?

Pour un bon séchage, il est nécessaire d’avoir, en plus de l’appareil, une serviette. En effet, avant même de brancher la prise, il est important d’éponger le plus d’humidité possible. Ensuite, ne pas se laisser tenter par la chaleur maximale. Il vaut mieux régler le séchoir à une température intermédiaire. Le « chaud » servira plus pour le modelage ; une option qui n’est pas à utiliser trop souvent.

Une fois la bonne température trouvée, respecter une distance d’une dizaine de centimètres entre les cheveux et l’appareil. Veiller également à le diriger vers la racine. Pour un éclat et une sensation soyeuse optimale, il faut éviter de rester trop longtemps sur une partie. Le but sera de ne pas procéder à un séchage maximal ; du moins, pas à chaque utilisation. Enfin, un passage d’air froid pour donner du volume.

Pour plus de sécurité, le mieux est de brancher le sèche-cheveux dans une pièce sèche.

Les différents types de sèche-cheveux

Aujourd’hui, il existe (presque) autant de types de sèche-cheveux que de types de chevelure. Néanmoins, l’un d’entre eux se démarque dès son appellation : il s’agit du sèche-cheveux professionnel. Souvent doté d’un moteur AC puissant, il est associé à des options diverses et variées. Mais côté fonctions, les machines dites « non professionnelles » ne sont pas en reste. Il est donc difficile de différencier le modèle pour expert de la coiffure de celui destiné aux particuliers. D’autant plus qu’ils ont tous deux des accessoires comme les embouts, les diffuseurs et les silencieux. Selon les marques et les gammes, les séchoirs à cheveux, professionnels ou non, ont différents degrés puissances. Le seul marqueur qui pourrait les distinguer est le moteur DC des machines grand-public.

Les différentes marques de sèche-cheveux

L’univers du sèche-cheveux voit l’émergence de nouvelles marques comme la présence de grands noms qui continuent à imposer leur savoir-faire sur le marché. C’est par exemple le cas de Babyliss qui a sorti un appareil intelligent. Il régule automatiquement la puissance selon l’embout qui lui est associé. Maniable à souhait, il est silencieux et élimine l’électricité statique. GHD propose un appareil ambidextre qui reprend toutes les qualités du produit Babyliss mais avec quelques grammes en plus. Toujours dans la même veine, Parlux Alyon et Dyson sont des pistes à suivre. Chacun ayant ses points forts et ses inconvénients (qui ne le sont pas forcément). Au final, tout dépendra de la fréquence, la durée et les raisons d’utilisation.