• Tracker GPS Invoxia sans Carte SIM avec Alerte Antivol en Temps Réel et Longue Autonomie - Abonnement Inclus - Suivi Voiture, Moto, Scooter, Sac, Enfant, Personne Âgée, Objets de Valeur
    Localisez : le Tracker GPS Invoxia protège votre véhicule et vos biens de valeur contre le vol et permet de les localiser sans limite de distance en France ou en Belgique Abonnement inclus et longue autonomie : prêt à utiliser, le Tracker GPS utilise les réseaux basse consommation, abonnement de trois ans inclus ! Autonomie : 1 à 6 mois selon configuration et couverture Alerte antivol : soyez notifié en cas de mouvement suspect sur votre véhicule à l’arrêt. Définissez des zones d’alertes et recevez une notification dès que le tracker entre et/ou sort d’une zone En mouvement, le Tracker GPS transmet sa localisation à une fréquence réglable (toutes les 3 à 10mn). Suivez l'historique des déplacements via l'application mobile Installation facile : chargez votre tracker en 1h avec le cable micro-USB inclus, appairez le avec votre smartphone et glissez le où vous le souhaitez (ex: coffre de scooter, boite à gants, sac)
  • Tout savoir 5e - Tout en un: cours, méthodes et exercices dans toutes les matières
  • GPS Tracker Voiture Winnes Locator Traceur gps 5000 mAh 90 Jours Veille Véhicule Tracker GPS Locator Imperméable À L'eau Aimant livraison Web APP (TK905)
    Suivi en direct et des itinéraires de lecture : de 3 mois de route peut être contrôlée via l'application sur votre smartphone. Avec batterie 5000 mA stagriger : avec batterie intégrée de 5000 mAh peut le tracker max. 60 jours après une pleine gebühr Installation facile :, intégré avec aimant fort, il peut y avoir les verfolger sur votre voiture en moins de 10 secondes facile à installer Application mobile gratuite pour Android et iOS : utilisateurs peuvent suivre votre voiture ou véhicule sur smartphone Android ou iOS Bande en carte SIM exigences requises SIM pris en charge : GSM : 850/900/1800/1900 MHz, GPRS-plan de données.

La PAJE ou la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant est une aide destinée à faciliter les charges financières d’une famille donnée. Avant même la conception d’un bébé, les futurs parents se questionnent sur plusieurs concepts. Il s’agit en effet des grands principes comme comment éduquer l’enfant, quelles valeurs lui inculquer, etc. Mais au-delà de tout cela, les deux conjoints vont devoir définir ensemble les dépenses financières approximatives qu’ils devront mettre de côté pour le bébé. Ainsi, pour vous aider à mieux comprendre de quoi il s’agit vraiment, ci-après les grandes lignes que vous devez savoir sur la PAJE.

Ce qu’on entend par PAJE

La PAJE est une formule dédiée à l’accueil d’un nouveau-né. C’est en effet une offre comprise dans les Caisses d’Allocations Familiales (CAF). Elle a été mise en place pour renforcer les aides financières destinées aux parents pour l’arrivée d’un enfant.

  • Pour ce faire, la PAJE comprend quatre prestations. La première s’agit de la prime à la naissance ou à l’adoption. C’est un montant que les parents reçoivent un mois après la naissance du bébé, et à partir du deuxième mois suivant l’arrivée de l’enfant s’il s’agit d’une adoption. Pour une naissance, un montant de 923,09 euros est octroyé aux parents, et 1846,18 euros s’ils ont opté pour une adoption. Par ailleurs, l’enfant adopté doit être âgé de moins de 20 ans.
  • À part cela, il y a l’allocation de base. C’est une aide conçue pour alléger les dépenses allouées à l’entretien et à l’éducation de l’enfant. Comme avec la prime à la naissance, les parents commenceront à bénéficier de cette allocation, dite de base, mensuellement à compter du mois suivant la naissance jusqu’au mois qui précède le troisième anniversaire de l’enfant. Même principe pour le cas d’une adoption, ce sera trois ans d’aide versée aux parents adoptifs suivant le mois de l’arrivée de l’enfant dans leur foyer. À titre indicatif, sachez qu’actuellement, depuis avril 2018, le montant pour cette allocation est descendu jusqu’à 169 euros, si auparavant il était dans les 184 euros par mois.
  • Ensuite, nous avons le complément du libre choix de mode de garde. Il arrive souvent que les parents fassent appel aux services d’une assistance maternelle pour prendre soin de bébé. Il peut aussi s’agir d’une garde d’enfant à domicile si les parents préfèrent le savoir en sécurité à la maison. Pour ces options, l’enfant gardé en question doit être âgé de moins de 6 ans. Pour la rémunération du prestataire de service, le plafond sera fixé à 49,40 euros par enfant et par jour de garde.
  • Enfin, il y a la prestation partagée d’éducation de l’enfant. Cette option est destinée aux parents ayant décidé de cesser ou de réduire leur activité professionnelle pour se concentrer plus sur leurs enfants de moins de trois ans. Pour ce faire, ils doivent répondre à certains paramètres, mais le principe est que le ou les parents concernés doivent avoir validé au moins 8 trimestres de cotisations vieillesse.

Aussi, ils ne bénéficieront au total que de trois ans de congé parental qu’ils peuvent partager entre eux. Par conséquent, pendant cette période, l’un des deux parents doit rester actif professionnellement parlant. Ainsi, le montant sera de 329,09 euros si le parent a totalement mis fin à ses activités professionnelles. Et pour un travail à mi-temps, il touchera 253,47 euros. La PAJE est une mesure comprise dans la loi de financement de la sécurité sociale depuis 2003. Effectivement, avec la perspective d’alléger les parents d’une charge financière conséquente pour la prise en charge d’un ou de plusieurs enfants, la PAJE a été élaborée. Ainsi, pour vous les futurs parents, sachez que des aides financières vous seront offertes par le biais de la PAJE. Il ne vous reste plus qu’à préparer des documents nécessaires avant l’arrivée de votre enfant.