• Costway Stand Up Paddle Gonflable Planche Paddle de Surf Gonflable en PVC avec Pompe à Main + Sac à Dos + Pagaie en Aluminium + Kit de Réparation 305 x 76 x 15 cm
    【Pompe à main parfaite】Cette planche de surf gonflable est équipée d'une pompe à main. Le débit maximum de la pompe à main est de 1900 ml et la pression atmosphérique maximale est de 1,9 bar. Cela peut vous aider à gonfler rapidement votre paddle gonflable. 【Matériel de haute qualité】Cette paddle gonflable est faite de PVC et est très durable,le grand pont en EVA antidérapant assure un support sûr et un confort du pied. 【Pagaie longueur rétractable】Cette paddle gonflable est équipée d'une pagaie. Cette pagaie est en alliage d'aluminium, elle est très solide et sa longueur peut être étirée. Vous pouvez l'ajuster à la bonne longueur en fonction de vos besoins entre 88-220 cm. 【Facile à transporter】Cette planche de surf gonflable est facile à transporter car elle est livrée avec un sac à dos et vous pouvez la mettre dans votre sac à dos. Par conséquent, il est également facile de stocker. 【Kit de réparation】Chaque planche de surf gonflable est équipée d’un kit de réparation en plastique comprenant une clé pour pompe à air, une colle de réparation et un peu de treillis.
  • Paddle Aqua Journey SUP 274 x 76 h 12 95 Kg + Rame + Acc.
    SUP gonflable 274 x 76 x 12 cm, 1 adulte, poids max 95 kg Pompe à main pour gonflage rapide et manomètre fournis afin de vérifier que le SUP est correctement gonflé. Rame aluminium 217 cm réglable, avec 3 sections. 3 ailerons pour permettre une bonne manœuvrabilité. Sac de transport pour le SUP et tous ses accessoires : pompe à main, manomètre, rame.

Le Stand Up Paddle Boarding (SUP) est le sport qui connaît la croissance la plus rapide au monde, et ce pour de bonnes raisons. C’est très amusant, c’est une excellente séance d’entraînement et, surtout, n’importe qui peut en faire parce qu’il est facile à apprendre.

Le SUP peut convenir à tout le monde, que vous vouliez une simple balade relaxante sur un lac calme ou surfer quelques vagues dans l’océan. Vous pourriez aussi vouloir faire du Yoga SUP ou encore du « speed paddle » lors d’une séance d’entraînement intense.

Quelles que soient vos ambitions, avoir la bonne planche est la clé de votre plaisir, et il y a une planche de paddle pour toutes ces disciplines, mais le choix de votre première planche à pagaie peut s’avérer difficile.

Choisir la bonne planche de paddle dépend donc de votre style de vie, de l’usage que vous prévoyez d’en faire et de votre budget.

Pour trouver le bon SUP, voici ce dont vous allez devoir tenir compte :

  • le type de coque : Vos deux principaux choix sont une coque planante et une coque à déplacement ; le type que vous choisirez sera basé sur le type de pratique que vous avez l’intention d’avoir
  • rigide ou gonflable : Voulez-vous une planche rigide ou une planche gonflable ? Votre réponse sera basée sur des éléments tels que les performances de la planche, la portabilité et vos options de rangement
  • volume et capacité de poids : vous voulez choisir une planche avec le volume et la capacité de poids qui convient à votre taille et à votre gabarit pour assurer une bonne stabilité et une bonne performance de pagayage.
  • longueur, largeur et épaisseur : Les dimensions d’un SUP jouent un rôle important dans la façon dont il se comporte sur l’eau.
  • À partir de là, vous considérerez les ailerons de la planche et tous les extras ou accessoires annexes

1) Le type de paddle : qu’allez-vous en faire ?

Le type de coque

La coque ou carène d’une planche de paddle joue un rôle majeur dans la performance de cette dernière dans l’eau, elle correspond à la partie immergée du navire.

On définit par le terme « déplacement » le poids de la quantité d’eau déplacée par une embarcation quand elle flotte, selon le Principe d’Archimède. Le déplacement est donc le poids total du navire. Le volume d’eau déplacé correspond au volume de la carène, partie immergée du navire.

La plupart des SUP ont des carènes planantes (qui sont assez plates pour « planer » dans les bonnes conditions de poids et de puissance) ou des carènes à déplacement (déplacent l’eau autour d’elles: elles sont théoriquement plus stables à basse vitesse, mais elles entrainent beaucoup de frottements et sont donc moins rapides).

L’une ou l’autre forme de carène peut être appréciée des pagayeurs débutants, mais il existe des différences notoires qui les rendent meilleurs pour certaines activités. C’est pour cette raison qu’il est sage de choisir le type de paddle en fonction de la façon dont vous prévoyez de l’utiliser.

Une carène planante est plate et large, semblable à une planche de surf. Les Carène planantes « planent » comme leur nom l’indique, sur la surface de l’eau, elles demandent souvent plus d’énergie pour déjauger, mais une fois au planning, elles demandent moins d’énergie pour maintenir la vitesse, car les frottements sont plus faibles.

Elles sont plutôt conçues pour naviguer sur l’eau et être très maniables.

Elles sont un bon choix pour :

  • le SUP de loisir (balades) aussi appelé ‘Touring’
  • le SUP de surf
  • le SUP yoga
  • le SUP en eau vive

Les SUP à carène de déplacement ont un nez (le nose, l’avant de la planche) pointu semblable à celui d’un kayak ou d’un canoë. La coque tranche dans l’eau, poussant l’eau autour du nez jusqu’aux côtés du SUP pour améliorer l’efficacité et créer une conduite rapide et douce.

L’efficacité d’une coque à déplacement nécessite moins d’efforts qu’une coque planante pour pagayer, ce qui vous permet de parcourir de plus longues distances à des vitesses plus élevées. Ces planches suivent également une piste bien droite, mais sont généralement un peu moins maniables que les autres.

Les pratiquants de SUP choisissent ce type de planche pour une variété d’applications, mais toujours avec un œil porté sur l’efficacité et la vitesse de pagayage.

Certaines applications incluent :

  • le SUP de remise en forme
  • le SUP de course (Race)

Le profil de la planche de paddle

On distingue généralement 3 grands types de planches de paddle que sont :

Le « all around paddle« , aussi appelé « initiation randonnée« , des planches généralement longues et larges, très stables qui permettent le de pratiquer le « touring », de longues balades en mer. Ces planches sont un parfait choix :

  • pour les pagayeurs débutants
  • polyvalent qui permet de s’initier à toutes les pratiques du SUP, notamment le Yoga SUP
  • qui représente la forme la plus courante de planche.
  • qui convient parfaitement aux familles (et aux chiens)

Le « Race Fitness » : des planches plus longues et plus étroites conçues plutôt pour :

  • pour les courses en eau plate ou en haute mer
  • ceux qui recherchent des boards extra longues et extra larges qui génèrent une vitesse de sprint importante et une grande efficacité de glisse.
  • les initiés du SUP, les débutants pouvant exprimer des difficultés

Le « Surf », des planches maniables pour les niveaux intermédiaires et avancés :

  • qui veulent de l’action !
  • qui n’ont pas de problèmes d’équilibres (ces planches sont moins stables sur l’eau, il est donc plus facile de tomber)
  • qui cherchent quelque chose de très maniable dans les vagues

2) Plutôt Paddle rigide ou paddle gonflable ?

Les stand up paddle sont disponibles en deux styles de construction différents : solide ou gonflable. Deux écoles qui présentent toutes deux des avantages et des inconvénients qui vont au délà de la capacité de stockage (l’un tient dans un sac à dos l’autre nécessitera d’avoir un bon garage). Voyons les particularités de chaque type de paddle.

Les SUPs rigides

La plupart des planches ont une âme en mousse EPS enveloppée de fibre de verre et d’époxy. Il s’agit d’une construction assez légère, durable et abordable.

La fibre de carbone est une option plus légère et plus rigide, mais aussi plus chère. Les SUP en plastique sont plus abordables, mais ils sont très lourds et ne sont pas aussi performants que les autres matériaux. Certains paddles incorporent du bois léger et offrent une bien belle apparence.

Pourquoi acheter un SUP rigide ?

Si la performance est votre priorité : les planches rigides offrent les meilleures performances sur l’eau. Elles voguent un peu plus vite (on parle de 5 à 10% comparé à un SUP gonflable de longueur égale), plus facilement et avec moins d’efforts qu’une structure gonflable.

Si pagayer vite et loin sont vos priorités, un SUP rigide est fat pour vous !

Les planches rigides sont disponibles dans une plus grande variété de tailles et de formes que les SUP gonflables, ainsi vous avez plus de chances de trouver celui qui vous convient parfaitement.

La stabilité est également un critère important, une planche solide est un peu plus rigide qu’une planche gonflable, ce qui peut fournir une sensation de stabilité plus importante, surtout lorsqu’on navigue sur les vagues.

Il vaut toutefois mieux prévoir un endroit pour l’entreposer, les SUP solides peuvent prendre beaucoup d’espace. Si vous avez suffisamment d’espace dans votre garage et un véhicule qui peut le transporter, alors un SUP rigide est un choix gagnant.

Les SUPs gonflables

Les SUP gonflables sont dotés d’un extérieur en PVC avec une construction à point tombant qui crée un noyau d’air. Ils sont livrés avec une pompe pour gonfler la planche et un sac de rangement pour les cas où elle n’est pas utilisée. Un SUP gonflable de qualité est conçu pour être gonflé à 12-15 livres par pouce carré et devrait être très rigide lorsqu’il est entièrement gonflé.

Pourquoi acheter un paddle gonflable ?

Eh bien déjà, pour le côté pratique ! Vous voudrez privilégier le paddle gonflable dans ces situations :

  • Si vous avez un espace de stockage limité, que vous vivez dans une petite maison ou en appartement, il se peut que vous n’ayez pas de place pour une grande planche rigide de 3mètres…
  • Les SUP gonflables sont compacts lorsqu’ils sont dégonflés et peuvent facilement être rangés dans de petits espaces, comme un placard ou le coffre d’une voiture.
  • Ils sont également très pratiques en voyage, si vous prenez la route ou l’avion, ne manquez plus une destination de vacances sans votre paddle !
  • Ils sont idéaux lorsque l’on souhaite randonner jusqu’à un lac : si vous vous dirigez vers un lac alpin et que vous voulez faire du paddle dessus, vous ne pouvez évidemment pas transporter une planche rigide. Un gonflable rangé dans son sac de rangement est toujours lourd, mais c’est votre unique option viable.
  • Si vous pagayez en eau vive : à l’instar d’un kayak gonflable ou d’un rafting, un SUP gonflable est mieux adapté pour manipuler les chocs contre les rochers qu’une planche solide, contre toute attente (on assimile souvent gonflable avec fragile, car risque de percer, alors que pas du tout !)
  • Si vous aimez le yoga SUP, car les planches gonflables auront tendance à être un peu plus soft que les planches solides, ce qui les rend plus confortables pour les poses de yoga.

Y’a-t-il vraiment des différences avec les planches rigides ?

Pas vraiment ! En termes de vitesse pure, une planche solide ira certes un peu vite, mais le ressenti global reste toutefois très proche. Une planche rigide sera globalement mieux en termes de confort, car on n’a pas du tout de transfert d’air, on est donc mieux posé que sur une planche gonflable.

On note vraiment une différence sur le cas du surf SUP, vous ne verrez jamais un pro en championnat du monde de stand up surf avec une planche gonflable ! C’est dû au fait que le rail des planches gonflables a du mal à pénétrer dans l’eau et rend l’affaire beaucoup moins maniable ! On peut toutefois s’initier au stand up surf avec une planche gonflable, mais pas plus.

3) Le volume de son SUP et sa capacité de poids

Une planche SUP doit être adaptée à votre taille. Si la planche ne déplace pas la quantité d’eau correspondant à votre poids, vous ne serez pas bien soutenu et la planche peut se sentir instable. Le volume et la capacité de poids de la planche sont deux facteurs qui influent sur votre stabilité et sur la façon dont la planche se déplacera dans l’eau.

Le volume et la capacité de poids sont déterminés par la longueur, la largeur et l’épaisseur de la planche. Les fabricants de SUP combinent ces trois dimensions de différentes façons pour obtenir des caractéristiques de performance différentes (voir les sections SUP Length, SUP Width et SUP Thickness de cet article pour en savoir plus).

Volume

Le volume d’une planche à pagaies, exprimé en litres, donne une indication de la capacité de la planche à flotter avec son poids. Plus le volume est élevé, plus la planche peut supporter de poids. Vous pouvez trouver le volume d’un SUP répertorié dans les spécifications sur REI.com.

Capacité de poids

Chaque planche à pagaie a une capacité de poids, qui est indiquée en livres dans les spécifications sur REI.com. Il est important de connaître la capacité de poids, car si vous êtes trop lourd pour une planche, elle roulera plus bas dans l’eau et sera inefficace pour pagayer. Lorsque vous pensez à la capacité de poids, considérez la quantité totale de poids que vous mettrez sur la planche, y compris votre poids corporel et le poids de tout équipement, de la nourriture et de l’eau potable que vous emporterez avec vous.

Volume et capacité de poids en fonction du type de coque : La plupart des planches à coque sont très tolérantes, donc tant que vous êtes en dessous de la capacité de charge, la planche sera performante pour vous. Cependant, avec les SUP de déplacement à coque, le volume et la capacité de poids sont plus importants.

Les fabricants de SUP passent beaucoup de temps à déterminer la position la plus efficace pour que les planches de déplacement soient dans l’eau. Si vous surpondérez une planche de déplacement et que vous la faites couler trop bas, elle traînera et se sentira lente. Si vous êtes trop léger pour une planche, vous ne la coulerez pas assez et la planche se sentira lourde et difficile à contrôler.

4) Longueur de la planche de paddle

La longueur d’une planche de paddle joue un rôle majeur dans la façon dont elle se comporte sur l’eau.

En général, les planches plus longues sont plus rapides que leurs homologues courtes, tandis que ces dernières sont plus maniables. Gardez à l’esprit votre utilisation prévue lorsque vous décidez de la longueur du SUP à acheter :

  • Planches courtes (moins de 10 pieds, soit environ 300cm) : idéales pour le surf et/ou les enfants. Ces planches ont presque toujours une carène planante. Les planches courtes sont plus maniables que les planches longues, ce qui les rend idéales pour surfer sur les vagues. Les planches conçues spécialement pour les enfants mesurent généralement environ 8 pieds de long (243cm).
  • Planches moyennes (10 à 12 pieds : 305 à 365cm) : idéales pour une utilisation universelle et pour le yoga SUP.
  • Planches longues (12’6″ et plus, environ 384cm) : idéales pour le Race Paddle et le Touring. La majorité des planches de cette gamme de dimensions sont des SUP à coque de déplacement. Elles sont plus rapides que les planches courtes et moyennes et ont tendance à suivre une trajectoire rectiligne. Si vous êtes intéressé par l’idée de pagayer rapidement ou sur de longues distances, vous voudrez une longue planche.

Lorsque vous choisissez une longueur, il est utile de comprendre comment elle est liée au volume et à la capacité de poids.

Une planche plus longue peut augmenter le volume et la capacité, ce qui peut rendre la planche plus stable et vous permettre d’en porter plus sur la planche (la largeur et l’épaisseur sont aussi des facteurs de volume et de capacité).

Tenez également compte de la longueur de la planche en fonction de votre type de voiture, d’où vous allez la ranger à la maison et aussi du temps de marche jusqu’à la plage ou à la rive (les planches plus longues sont plus difficiles à transporter, surtout dans les endroits venteux).

5) Largeur de la planche de SUP

La largeur est un autre facteur important qui influe sur le comportement de la planche.

Une planche plus large sera toujours plus stable qu’une planche étroite, mais gardez à l’esprit qu’une planche large peut être plus lente et, si la planche est trop large pour vous, difficile à pagayer.

Les SUP sont fabriqués dans des largeurs allant d’environ 60 à 90cm pour répondre à une variété de besoins.

Lorsque vous choisissez la largeur de votre SUP, pensez au type de pratique que vous allez en faire, à votre gabarit et à votre niveau d’habileté.

Selon votre pratique

Si vous partez pour de longues excursions qui nécessitent de transporter du matériel supplémentaire, comme une glacière, une tente ou un enfant, choisissez une planche plus large afin d’avoir plus d’espace de rangement. La même chose est vraie si vous faites du yoga SUP ; une planche de 80cm de large ou plus vous donnera de l’espace et de la stabilité pour faire des poses.

Les planches étroites, par contre, plus rapides et plus maniables, sont le choix idéal des coureurs et des surfeurs. Quand on fait des courses de paddle, on cherche à réduire le poids de son embarcation au maximum.

Selon son gabarit

Essayez de faire correspondre la largeur du SUP à votre type de corps.

En règle générale, si vous êtes une petite personne, optez pour une planche plus étroite et si vous êtes une grande personne, optez pour une planche plus large.

C’est la règle que l’on a tendance à donner, car une personne plus petite peut généralement trouver son équilibre sur une planche étroite, là ou une personne plus grande aura du mal à le faire. De plus, si vous placez une personne plus petite sur une planche trop grande pour elle, elle doit tendre la main maladroitement sur le côté pour mettre sa pagaie dans l’eau, ce qui entraîne un coup de pagaie inefficace.

Selon votre niveau d’aptitude

Si vous avez beaucoup pagayé, vous pourriez être à l’aise sur un SUP plus étroit et plus rapide. Cependant, quelqu’un de nouveau dans le monde du SUP pourrait préférer une petite largeur supplémentaire pour se sentir plus en sécurité.

Comme pour la longueur, la largeur affecte le volume global et la capacité de poids, ainsi vous pouvez choisir une largeur en gardant cela à l’esprit.

Par exemple, si vous avez déterminé la longueur que vous voulez en fonction du type de paddle que vous voulez faire, vous pouvez choisir une largeur (et/ou épaisseur) qui vous donne le volume et la capacité de poids de la planche appropriée.

6) Épaisseur du SUP

Après avoir trouvé la planche avec la longueur et la largeur qui convient le mieux à votre activité sur le paddle, considérez un troisième facteur : l’épaisseur de la planche.

La principale raison de considérer l’épaisseur d’une planche de paddle est la façon dont elle affecte le volume global et la capacité de poids. Si vous regardez deux planches de même longueur et de même largeur, mais d’épaisseurs différentes, la planche la plus épaisse a plus de volume que l’autre. Et plus le volume est élevé, plus le poids qu’elle peut supporter l’est aussi.

Voici comment vous pouvez utiliser l’épaisseur : vous avez décidé que vous voulez une planche longue et mince pour naviguer rapidement sur l’eau plate. Si vous êtes une petite personne, le choix d’une planche mince gardera le volume global de la planche plus bas afin que vous pesez correctement la planche pour obtenir la performance la plus efficace.

7) Les ailerons

Les ailerons viennent renforcer la stabilité d’une planche. En général, des ailerons plus grands avec des bases plus larges et des bords avant plus longs suivront une trajectoire plus droite et fourniront plus de stabilité que des ailerons plus petits. En revanche, un aileron plus petit offre une meilleure maniabilité. La plupart des ailerons sont amovibles, ce qui vous permet de remplacer les ailerons et de les enlever pour les ranger.

Il existe de nombreuses options différentes pour la configuration des ailerons parmi lesquelles :

  • Aileron simple : de nombreux SUP comprennent un aileron simple qui offre un bon suivi et une traînée minimale, ce qui en fait un bon choix pour le paddle en eau plate.
  • 3 ailerons : aussi appelé propulseur, ce dispositif favorise le suivi en ligne droite sur eau plate et offre un bon contrôle en surf. Les trois ailerons sont généralement de la même taille.
  • configuration en 2+1 : cette configuration comprend un aileron central plus grand avec un aileron plus petit de chaque côté. Il s’agit d’une configuration commune sur les SUPs conçus pour le surf.

Ailerons pour SUP gonflables : Les SUP gonflables peuvent avoir n’importe laquelle de ces configurations. Ce qui les distingue, c’est qu’ils sont munis d’ailettes en caoutchouc souple attachées à la planche ou d’ailettes semi-rigides détachables.

8) Les accessoires de paddle en option

Selon la façon dont vous prévoyez d’utiliser votre SUP, vous voudrez peut-être chercher une planche avec des caractéristiques supplémentaires, telles que :

Sangles et attaches

Parfois situés à l’avant et/ou à l’arrière de la planche, ces sangles extensibles ou points d’arrimage sont parfaits pour fixer les sacs secs, les vêtements et les glacières.

Points d’attachement

Certaines planches ont des points d’attache spécifiques pour les supports de cannes à pêche, les sièges, les caméras et plus encore. Ces accessoires sont généralement vendus séparément.