• Davis Eme Tested Sex Position For Quick and Multiple Orgasm, Mastering Oral Sex Exercises Plus Diets to Enhance Men's Sexual Activeness ( Winning Her in Bed)
    The main challenge of many males all over the world today is trying to satisfy their female spouse. Quite a large number of men are finding it difficult to please their ladies in bed. The whole idea of this book is to proffer solution to men who are
  • Penetrateur Couple Silicone Silencieux Masculin Anneau Vibrant PéNIS Couple,CocĶring Vibrờmásseurś Anneau Silicone Vibrant PéNIS pour Homme Femme Stimulateur Clitờridièn A1
    ♥ Matériau en silicone: silicone de haute qualité, non toxique, insipide, doux, doux pour la peau, sûr et sûr à utiliser. Ventouse puissante: ventouse extrêmement puissante pour une position de sécurité et une satisfaction optimale des mains libres. Toutes les surfaces, des murs de la douche ou de votre table préférée à des endroits plus kitsch comme le comptoir de la cuisine et d’autres endroits. Profitez des super ve La conception ergonomique continuera de stimuler le clitoris et les points G pour vous aider à atteindre l'orgasme et à profiter de l'expérience sensuelle de l'orgasme. Portable et 100% imperméable, facile à nettoyer avant et après l'utilisation. 100% d'emballage discret pour protéger votre vie privée. Contactez-nous si, chaque fois que vous avez besoin.
  • Les éditions Trédaniel À la rencontre de l'orgasme divin - Amour, sexe, éveil
    Amour, sexe, éveilComment avoir une vie amoureuse authentique? Quel est le lien entre le sexe et l'extase? Qu'est-ce que l'éveil? Qu'est-ce que le Tantra? Comment devenir un amant merveilleux? A travers le parcours autobiographique de

En plus de l’orgasme vaginal “classique”, nous, les femmes, avons la possibilité de vivre l’orgasme dit clitoridien. Mais tous ne sont pas capables d’y parvenir. Découvrez 5 positions qui vous mèneront directement à la cible !

Quand on parle d’orgasme féminin et de sexe, il faut faire une distinction : il y a l’orgasme vaginal, donné par pénétration, et l’orgasme clitoridien, provoqué par stimulation du clitoris.

Le clitoris est un corps érectile avec de nombreuses terminaisons nerveuses, avec une capuche et un gland (tout comme le pénis). Tel un iceberg, le clitoris se développe en interne. On n’en voit qu’une partie : sa taille est donc beaucoup plus grande qu’on ne le croit, il peut mesurer jusqu’à 10 cm de long et 6 cm de large !

Le clitoris étant, comme on l’a dit, riche en terminaisons nerveuses (environ trois fois la taille du membre masculin), il est très sensible et c’est pourquoi, s’il est stimulé de la bonne façon, il peut donner des orgasmes vraiment intenses.

Le clitoris : où est-il ?

L’appareil génital féminin est généralement divisé en deux catégories : l’appareil génital féminin interne, qui comprend le vagin, le col de l’utérus, l’utérus, les trompes de Fallope et les ovaires, et l’appareil génital féminin externe avec vulve, grandes et petites lèvres, Mont de Vénus, glandes de Bartolini et précisément le clitoris, qui a une partie extérieure développée et une autre interne.

La partie visible du clitoris, appelée “gland”, a des dimensions qui varient de celles d’une fraise des bois à quelques millimètres et est placée au-dessus du vestibule vaginal, vers le pubis, où les petites lèvres sont doublées pour l’envelopper.

Sous le gland s’étend la tige du clitoris, d’où partent les racines, appuyées des deux côtés de l’os pubien et plus longues que la tige elle-même. C’est donc un organe semblable à un Y plié en deux.

Au cours de l’excitation sexuelle résultant de la stimulation, le clitoris a tendance à grossir, à se perturber et à acquérir une couleur rouge vif.

Peut-être que tout le monde ne le sait pas…

Le terme clitoris vient du grec “cleitoris”, qui signifie monticule ; on l’appelle ainsi car il ressemble à une petite protubérance.

Aujourd’hui, nous parlons tranquillement et ouvertement du clitoris et savons presque tous – par expérience directe ou par écoute – à quel point un orgasme clitoridien peut être intense et impliquant, mais au XIXe siècle, le clitoris a été défini par les scientifiques comme un “organe inutile”, presque diabolisé, car il ne devait pas être reproduit.

Dans les années 1930, la pratique de l’excision (mutilation génitale féminine) s’est répandue en Amérique et en Europe, à la fois pour prévenir la masturbation et parce qu’on soupçonnait que le clitoris était la cause de maladies comme l’hystérie ou l’épilepsie. Aujourd’hui encore, plus de 150 millions de femmes dans le monde sont victimes de ce type de pratiques barbares, notamment dans les pays africains.

L’orgasme clitoridien : mirage ou réalité ?

Étant donné que toutes les femmes n’ont pas la même sensibilité au clitoris, certaines – souvent appelées “clitoris” – n’atteignent l’orgasme qu’en stimulant cette zone même pendant quelques minutes, d’autres ont besoin de plus de temps pour accéder au plaisir et d’autres encore sont complètement insensibles (surtout celles qui ont un clitoris peu développé).

La stimulation clitoridienne est l’une des pratiques les plus courantes de la masturbation féminine parce qu’elle peut facilement se faire seule ou à l’aide de jouets sexuels. Mais la réalisation de l’orgasme clitoridien peut aussi représenter une variante de la relation de couple ou un complément à l’orgasme vaginal (les deux peuvent aussi se produire simultanément, l’orgasme dit multiple).

Voyons donc les meilleures positions sexuelles inspirées du kamasutra pour stimuler le clitoris et éprouver ce genre de plaisir.

Positions pour stimuler l’orgasme clitoridien

Pour stimuler le clitoris pendant les rapports sexuels, il est préférable d’utiliser toutes les positions qui permettent de frotter le pubis de la femme contre celui de l’homme, sans jamais oublier l’importance des préliminaires et de la stimulation manuelle.

En outre, il existe des positions qui, plus spécifiquement, peuvent favoriser ce type de stimulation et donc préparer plus facilement à l’obtention de l’orgasme clitoridien. En voici 5 à essayer.

  1. La position des ciseaux

La position des ciseaux est de tisser les jambes ensemble pour que la femme ait un contrôle total sur le rythme, la profondeur et la pression de la pénétration. Expliquer cette position n’est pas facile, mais la mettre en pratique n’est pas complexe.

La femme allongée sur le lit garde une jambe tendue et une jambe relevée, tandis que le partenaire, lui aussi allongé mais dans la direction opposée, c’est-à-dire la tête près des pieds, emprisonne littéralement ses propres jambes au milieu de celles du partenaire – comme deux ciseaux qui se croisent – se rapprochant du point où les organes génitaux se touchent et peuvent ainsi se pénétrer mutuellement.

De cette façon, la femme peut également trouver le bon angle pour que le clitoris soit également stimulé pendant les poussées du partenaire.

  1. Position fœtale

Comme son nom l’indique, cette position, qui expose davantage le clitoris, en augmentant la sensibilité du clitoris, se pratique avec la femme qui garde les genoux accroupis vers sa poitrine et légèrement écartés, tandis que le partenaire peut facilement à la fois pénétrer le vagin et stimuler le clitoris.

  1. La position du missionnaire debout

Il y a aussi une variante confortable du missionnaire, appelée angle droit, qui est particulièrement bénéfique si vous essayez d’atteindre l’orgasme clitoridien. La femme pose ses jambes sur ses épaules, ce qui peut simultanément stimuler le clitoris avec ses doigts, tandis que la pénétration se produit.

  1. La position de la cowgirl

Cette position est probablement la plus facile pour atteindre l’orgasme clitoridien. L’homme s’allonge sur le dos et sa partenaire le monte, comme s’il était sur un cheval.

 

Une fois à cheval, la femme a le plein contrôle de la situation. Et ce n’est pas tout : les deux partenaires ont les mains libres et le clitoris peut donc être stimulé soit par frottement direct, soit par caresses et pressions.

  1. La position du lotus

Dans cette position, la femme s’assoit sur les genoux de son partenaire (qui est également assis) et entoure ses hanches de ses jambes.

De cette façon, elle contrôle totalement la profondeur et surtout le rythme de la relation, à la fois parce qu’elle peut facilement se frotter contre son corps avec la vitesse et l’intensité qu’elle préfère, et parce qu’en s’appuyant sur les genoux de son partenaire, elle lui permet de la caresser avec sa main.