• Elsevier Masson Coloscopie virtuelle
    La coloscopie virtuelle a considérablement bouleversé l'approche du dépistage et du diagnostic du cancer colorectal et des polypes. La reconstruction 3D des organes permet en effet de les explorer virtuellement, épargnant au patient le traumatisme
  • MKL Green Nature Déodorant d'Alun Roll-on 50ml
    Le déodorant roll-on PIerre d'Alun de MKL Green Nature permet de freiner le développement des bactéries à l'origine des mauvaises odeurs pour procurer une sensation de fraîcheur et une hygiène longue durée. La pierre d'Alun permet de réguler la transpiration et l'aloe vera adoucit et régénère la peau.
  • JEANNE PIAUBERT Wonderfess 3D - Gel Anti-Cellulite 100ml
    Son complexe BOTTOM-LIKE, inspiré de la liposculpture, remodèle le corps en limitant le développement des graisses. Grâce à son action en 3 dimensions, les fesses sont: + fermes en réduisant l'expansion du tissu adipeux qui déforme et détend la peau, + lisses en diminuant l'aspect de la cellulite et de la peau d'orange, + rebondies grâce à son effet push-up qui booste l'élasticité de la peau. Fermes et rebondies, les fesses sont visiblement redimensionnées. Bénéfice produit : Sa texture gel tenseur enveloppe vos fesses, comme une seconde peau. Alternative à la chirurgie

Aux États-Unis, des chercheurs ont mis au point une nouvelle méthode non invasive de biopsie du cancer de la peau.

Le nombre de personnes atteintes d’un cancer de la peau augmente dans le monde entier.  Par exemple, aux États-Unis, on estime qu’il y aura 125 millions de personnes âgées de 55 à 85 ans d’ici 2050, dont environ 20 % développeront un cancer de la peau avant 70 ans.

Au cours des dernières décennies, l’incidence du cancer de la peau n’a fait qu’augmenter.  À l’échelle mondiale, un nouveau diagnostic de cancer sur trois est un cancer de la peau, ce qui représente 2 à 3 millions de cancers cutanés non mélanomes et 132 000 cancers cutanés mélanomes chaque année.

Par conséquent, il est impératif que les lésions cutanées (c.-à-d. toute anomalie cutanée) soient diagnostiquées le plus rapidement possible. Cependant, la seule façon de diagnostiquer une lésion cutanée est souvent d’effectuer une biopsie chirurgicale, ce qui peut entraîner une cicatrisation.  Dans certains cas, les médecins qui pratiquent des biopsies ne savent même pas si leur intervention sera adéquate, car ils peuvent ne pas connaître la taille de la lésion avant de commencer.  Si la lésion est trop grande, la biopsie ne peut être complétée et le patient devra être référé à un spécialiste pour un prélèvement tissulaire plus important, qui peut alors nécessiter une chirurgie plastique post-opératoire.

Vibrational Optical Coherence Tomography (VOCT)

Des chercheurs de l’Université Rutgers ont mis au point une nouvelle technique de diagnostic appelée tomographie par cohérence optique vibratoire (VOCT).  Cette nouvelle méthode utilise une combinaison de lumière proche infrarouge et de vibrations sonores, appliquées transversalement (c’est-à-dire perpendiculairement) à la zone suspectée de la lésion, pour produire une « biopsie virtuelle » rapidement et sans douleur. Plus précisément, la lumière de la diode laser crée une image tridimensionnelle de la lésion pour déterminer sa taille et sa forme, tandis que les ondes sonores (via un haut-parleur d’un pouce de long) déterminent la rigidité et la densité de la lésion.  Cette dernière partie est importante, car les tumeurs et les cellules cancéreuses sont généralement plus rigides que les tissus normaux voisins.

VOCT capable de distinguer les tissus cancéreux des tissus normaux

Les chercheurs ont évalué VOCT pour une période d’essai de six mois.  Quatre excisions cutanées (c.-à-d. l’ablation d’une tumeur cutanée et d’une partie des tissus environnants) ont été examinées, et la TDCV a également été utilisée pour examiner un groupe de huit volontaires qui n’avaient pas de lésions cutanées.

Au cours de cet essai, VOCT a été en mesure de faire la distinction entre les tissus cancéreux et les tissus sains, fournissant des preuves préliminaires que VOCT semble prometteur comme méthode non invasive pour produire une biopsie pour le cancer de la peau.

Avec des essais et des améliorations supplémentaires, VOCT, qui attend actuellement l’approbation de la FDA pour un essai à plus grande échelle, a le potentiel de transformer le processus de biopsie pour les patients atteints de cancer de la peau.  Une intervention chirurgicale dont les patients se méfieraient, à juste titre, pourrait être transformée en un simple événement de 15 minutes qui pourrait être effectué au cabinet d’un médecin.