• Capteur, vitesse/régime FEBI BILSTEIN 181399
    Fabricant: FEBI. Index: FE181399. Nombre de connexions: 4. Numéro du fabricant: 181399. Poids [kg]: 0,10.
  • Konjac Coupe Faim Puissant et Efficace Perte de Poids Extra Fort | Minceur Rapidement | TRYVITE COUPE FAIM | 90 gélules
    AIDE AU CONTRÔLE DE L'APPÉTIT : Formulé avec du glucomannane issu de rhizome de konjac, de l'extrait de fruit de garcinia, et de l'extrait de cladodes de nopal, ce coupe-faim naturel vous aide à réduire les fringales et à contrôler votre appétit. OBJECTIF MINCEUR : Prenez 4 gélules, de préférence 30 minutes avant les repas, avec un grand verre d'eau, ou 2 gélules le matin et 2 gélules le soir. 100% NATUREL ET SANS ADDITIFS : Les gelule minceur puissante de Coupe Faim sont fabriquées à partir d'ingrédients naturels, sans édulcorants, sans OGM, sans gluten, sans lactose. Convient aux végétariens et végétaliens. CONTRIBUE À VOTRE OBJECTIF POUR MAIGRIR RAPIDEMENT EFFICACEMENT : En complément d'un mode de vie sain comprenant une alimentation équilibrée et une activité physique régulière, le Coupe Faim vous aide à limiter les excès alimentaires et à maintenir une sensation de satiété. COMPLEMENT ALIMENTAIRE PERTE DE POIDS FABRIQUÉ EN FRANCE selon des normes de qualité strictes. Il est important de noter que les résultats peuvent varier d'une personne à l'autre et que le Coupe Faim doit être utilisé dans le cadre d'un mode de vie sain.
  • METZGER Palpeur de régime, gestion moteur pour VOLKSWAGEN: Golf, Touran, Passat, Caddy, New Beetle, Bora, Jetta & AUDI: A3, A4 (Ref: 0903212)
    METZGER Palpeur de régime, gestion moteur pour VOLKSWAGEN: Golf (V,VI 5 Portes,V Plus,VI Plus,VI SW,VI 3 Portes), Touran (I,I Phase 2), Passat (B6 Berline,B5.5 Berline,B6 SW,B5.5 Variant), Caddy (III,III Phase 2,III Phase 2 Maxi,III Maxi), New Beetle (I,I Phase 2,I Phase 2 Cabriolet,I Phase 3 Cabriolet,I Phase 3), Bora (1J2,Variant 1J6), Jetta (III 1K2,III Phase 2 1K2) & AUDI: A3 (Série 2 8P1,Série 2 Sportback,Série 2 Phase 2 Sportback,Série 2 Phase 2,Série 2 Cabriolet 8P), A4 (Série 2 Phase 2 Avant 8ED,Serie 2 8E2,Serie 2 Phase 2 8EC,Série 2 Avant 8E5,Série 1 Phase 2 8D2,Série 1 Phase 2 Avant 8D5) & SEAT: Leon (II 1P1,II 1P1 Phase 2), Altea ( XL Phase 2,Phase 2, XL Phase 3,Phase 3), Exeo (Berline,Break), Toledo (série 3) & SKODA: Octavia (1Z3 Berline,1Z3 Berline Phase 2,1U2 Berline Phase 2,1Z5 Combi Phase 2,1Z5 Combi,1U5 Combi Phase 2) (Ref : 0903212) équivalente à VAG: 06B 905 163A synonymes : capteur PMH, capteur vilebrequin, capteur point mort haut, sonde pmh, marque : METZGER, avec consigne : non, but du produit : Le palpeur de régime de gestion moteur est l'un des nombreux capteurs qui équipent votre véhicule de manière à transmettre des informations aux divers systèmes chargé de gérer le fonctionnement du moteur. Placé près du volant moteur, entre moteur et boîte de vitesses, il a pour fonction de mesurer en permanence le nombre de tours/minute du régime moteur. Ces mesures sont transmises par câble en temps réel au système d'allumage pour une synchronisation des impulsions, ou, si votre véhicule en dispose, au calculateur de bord pour une gestion précise des paramètres d'allumage et d'injection de carburant., quand changer : Un palpeur de régime défaillant envoie des informations partielles ou erronées. Le comportement de l'aiguille de votre éventuel compte-tours sera erratique, voire inerte. D'autres signes peuvent vous alerter, tels qu'un moteur qui s'étouffe, des ratés, des odeurs d'essence. Si votre véhicule est équipé d'un calculateur, un témoin de tableau de bord vous avisera d'un problème éventuellement imputable au palpeur., pourquoi changer : Votre palpeur de régime de gestion moteur déficient ne peut plus assurer correctement sa tâche de mesure et d'information au système d'allumage ou au calculateur de bord. Tous les paramètres de gestion de l'allumage et éventuellement des injecteurs carburant seront faussés par défaut de mesures précises et régulières, provoquant par réaction en chaîne un dysfonctionnement de l'ensemble du système. À terme, votre véhicule ne pourra tout simplement plus démarrer.

En vieillissant, votre métabolisme ralentit et vous empêche de brûler des calories au même rythme qu’auparavant. Tout ralentit et il vous est beaucoup plus difficile de rester à votre poids idéal. Découvrez comment l’obtenir!

Atteindre 40 ans présente de nombreux avantages (je le dis par expérience)… Vous disposez de nombreuses ressources; vous savez ce que vous voulez (et ce que vous ne voulez pas); vous avez réussi à faire un trou pour pratiquer ce sport que vous aimez tant; vous vous organisez si bien que lorsque la journée est terminée, vous ne pouvez pas comprendre comment vous avez réussi à y arriver; il n’y a personne qui vous donne un cochon pour un lièvre … Mais cela vous coûte plus qu’avant de maintenir un poids santé! Oui, maintenant que vous allez plus vite que jamais… votre métabolisme ralentit! Mais ne vous inquiétez pas, c’est normal. Que pouvez-vous faire si vous voulez perdre quelques kilos après 40 ans? Notre nutritionniste, Le Dr Mª Isabel Beltrán, experte dans le traitement de l’obésité et du surpoids, vous propose 5 astuces infaillibles pour perdre du poids sainement si vous avez plus de 40 ans . Inscrivez-les!

Sommaire

Contrôler les quantités

Soyez très prudent avec les quantités que vous mettez dans votre assiette! Pour maintenir votre poids santé, vous devez être conscient de la quantité de nourriture que vous mettez dans votre bouche. Plusieurs fois, nous «mangeons à travers nos yeux» et nous mangeons de trop grandes portions. Sans parler des moments où nous faisons des descentes dans le frigo et mordons toute la journée sans même nous en rendre compte.

Quels sont les montants appropriés? La méthode de la plaque de Harvard  peut être d’une grande aide dans la distribution des quantités. Ce système recommande d’  occuper la moitié des légumes; un quart avec des protéines sous forme d’œufs, de poisson, de viande ou de légumineuses; et le quart restant, avec des hydrates de carbone, des pâtes, du riz, des légumineuses, de préférence des grains entiers.

D’autre part, pour contrôler votre alimentation et être plus conscient de ce que vous mangez, vous pouvez passer quelques jours à noter tout ce que vous mangez. Il ne s’agit pas de vous torturer avec ce que vous mangez, mais de mieux connaître vos habitudes pour les modifier. Plusieurs fois, nous mangeons par inertie et avec cet exercice simple, nous pouvons éliminer ou réduire de nombreuses calories qui ne nous donnent même pas satisfaction.

Un autre détail qui peut vous aider est de vous demander souvent si vous avez vraiment besoin d’un verre. L’écoute de son corps est la clé pour identifier la sensation de faim et savoir comment la différencier des autres comme la soif (parfois notre cerveau confond l’appétit avec le besoin de boire de l’eau), l’anxiété ou l’ennui . Peut-être qu’au début, il vous sera difficile de faire cet  exercice de «manger conscient»  (alimentation consciente), mais il ne vous faudra pas longtemps pour l’intérioriser et cela vous aidera à  profiter davantage de la nourriture  et à perdre du poids.

Gardez les horaires

Si vous avez décidé de perdre du poids, vous devriez commencer à établir des horaires relativement fixes pour vos repas. De nombreuses études affirment que ce que nous mangeons est aussi important que lorsque nous le mangeons. Le maintien de certaines routines et le respect de l’heure du petit-déjeuner, du déjeuner et du dîner peuvent avoir des effets aussi positifs sur votre processus de perte de poids que les aliments et les calories que contiennent vos menus.

C’est ce qui est extrait, par exemple, d’une étude menée par des scientifiques de l’Université de Lübeck, publiée dans le Journal of Clinical Endocronolgy and Metabolism , qui souligne également l’importance de fournir le plus grand nombre de calories au petit-déjeuner et de les réduire. dans les repas suivants.

Vous ne devez pas non plus oublier de vous coucher sans un estomac plein . Se coucher sans digestion peut ralentir le processus et, en outre, influer négativement sur la qualité du repos, ce qui est également essentiel si vous voulez que votre corps fonctionne bien et ne perde pas son rythme.

Choisissez des produits de saison

Nos grands-mères l’ont déjà dit, la nature est sage … Et tant pis! A chaque saison, la nature nous propose une sélection de plats parfaitement adaptés aux besoins de ce moment. Par exemple, en automne et en hiver, prédominent les agrumes et les choux, riches en vitamine C et de grands alliés contre la grippe et le rhume. Les poissons gras à haute teneur en vitamine D sont également abondants, ce que nous devons manger davantage car nous ne pouvons pas bronzer autant (la principale source de vitamine D). De son côté, les mois chauds nous apportent beaucoup de produits riches en eau et plus légers, qui nous aident à rester bien hydratés et à réduire notre consommation calorique .

En résumé, miser sur les aliments de saison vous aidera à préparer de délicieux menus avec lesquels vous pourrez obtenir tous les nutriments dont votre corps a besoin.

Bougez 30 minutes par jour

Un entraînement de 30 minutes par jour vous aidera à garder votre métabolisme actif. Vous n’êtes pas obligé de devenir un athlète d’élite, il vous suffit de marcher rapidement pendant 30 minutes et d’intégrer des exercices de musculation dans votre quotidien. À partir de 40 ans, la production de certaines hormones commence à diminuer et la masse musculaire est considérablement réduite. Que se passe-t-il alors? Que le métabolisme basal chute et, avec lui, le nombre de calories que votre corps consomme au repos. Pour compenser, vous devez garder votre cœur actif (avec des exercices cardio) et développer plus de muscle (avec des routines de musculation), car une bonne masse musculaire vous aidera à brûler plus de calories . Et cela ne sera réalisé qu’en pratiquant un peu d’exercice!

Mange ce que tu aimes

Il est plus que prouvé que si vous n’appréciez pas ce que vous mangez et que vous n’arrêtez pas de vous imposer des limitations, vous finirez par être frustré et ruiner votre alimentation. Oubliez d’avoir faim , de manger toujours la même chose et d’avoir des aliments interdits. Commencez à profiter de votre nourriture à la fois!

Bannissez l’idée de «faire un régime». Cette expression que vous avez entendue toute votre vie a des connotations tellement négatives … Vous feriez mieux de penser que vous allez introduire des changements dans votre alimentation qui vous permettront d’être en meilleure santé, d’avoir plus de vitalité et de maintenir votre poids santé. Notez-vous dans le sang que pour perdre du poids, vous n’avez pas à souffrir . Au contraire, ne pas profiter du processus serait contre-productif. Il est essentiel de se sentir bien, d’organiser ses menus en fonction de ses goûts et, pourquoi pas, de se faire plaisir de temps en temps. Que vous le méritez!

Ne pensez même pas à la frénésie, s’il vous plaît, mais une once de chocolat, un bonbon ou une part de pizza de temps en temps ne doit pas entraver votre processus de perte de poids . Et cela peut vous paraître bien!