• Crée ta propre bande dessinée: 100 planches de BD vierges pour adultes, ados & enfants

Pendant une grossesse, il y a des millions de choses à faire et à prévoir pour l’arrivée de bébé au sein de la famille, mais, malgré toutes les check lists que vous pourrez faire, il y a souvent une petite tâche qui manque à l’appel : l’affiliation de votre nouvel enfant sur votre contrat de mutuelle santé.

Faut-il prévoir une mutuelle spécifique avant l’arrivée de son enfant ?

Il faut savoir qu’il n’est pas nécessaire de faire une demande d’intégration de son enfant en tant que bénéficiaire sur son contrat d’assurance santé avant la naissance de son petit, cependant, il peut être très judicieux de changer de contrat quelque temps avant, voici pourquoi :

Il existe des contrats de complémentaire santé permettant de recevoir une prime de naissance !

Cette option peut se retrouver même dans des contrats de « base » mais toutes les compagnies d’assurances ne le proposent pas.

Voici en quoi cela consiste : pour chaque naissance d’un enfant, la mutuelle vous versera une prime entre 50€ et 400€. Si vous avez des jumeaux, la prime est doublée, si vous avez des triplés, la prime sera multipliée par trois etc…

Afin de savoir si une mutuelle propose ces primes, il suffit de comparer les différents tableaux de garanties par sociétés.

Comme les mutuelles peuvent se changer chaque année, il peut être très intéressant de souscrire ce type de contrat juste pour bénéficier de la prime de naissance. Vous pourrez changer de mutuelle juste ensuite.

Comment faire affilier son enfant sur sa mutuelle ?

L’affiliation d’un nouvel enfant sur sa mutuelle se fait après la naissance de ce dernier, en général, dans les 12 jours qui suivent son arrivée. Le plus tôt sera toujours le mieux, au risque d’oublier de faire cette démarche et de ne pas disposer de remboursements adaptés en cas de soins requis pour le nourrisson.

Pour faire intégrer votre petit sur votre contrat, il suffira de prendre contact avec votre assureur actuel et de lui transmettre l’extrait de l’acte de naissance de votre bambin. Normalement, la démarche peut se faire en ligne, mais, il se peut que vous deviez envoyer l’extrait et la demande par voie postale. Dans tous les cas, la démarche est relativement rapide à mettre en place.

En parallèle de cette démarche, il faudra également faire affilier votre enfant sur la carte vitale de son père ou de sa mère en informant votre CPAM la plus proche.

Affilier un nouveau-né augmente-t-il le coût de sa mutuelle ?

Bien que cela ne soit pas une réalité partagée par toutes les compagnies, en général, les enfants de moins de 3 ans ne font pas augmenter le coût des mutuelles, quand c’est le cas, cette augmentation est généralement très modérée.

Bien évidemment, cela dépend également de vos garanties et de la politique commerciale suivie par votre organisme de complémentaire santé.

S’il s’agit de votre troisième enfant, il est possible que chez certains organismes les cotisations de l’enfant soient offertes peu importe son âge et ce tant que 3 enfants de 18 ans ou moins résident dans le foyer.