• Emsa Travel Mug, Mug isotherme, 0,50 L 515615
    Ouverture pour boire à 360° : la boisson est accessible dans toutes les positions ; ouverture Quick Press par simple pression du bouton, pour accéder facilement à la boisson Parfaite ergonomie et confort d'utilisation 100% hermétique Format traditionnel pour grand café (type Starbucks), 0,36 L Adapté aux porte-gobelets de voiture Revêtement en silicone pour une prise en main agréable et sûre avec base antidérapante Conservation parfaite : boissons chaudes pendant 4 heures, boissons froides pendant 8 heures grâce à son ampoule sous vide double paroi inox Hygiénique : se démonte et passe au lave-vaisselle Sans BPA - Sans Phtalate - Respecte le goût et l'odeur des aliments

Vous êtes prêt? Du moins, presque prêt? On n’est jamais 100 % préparé pour le « grand moment », mais on a tous à passer à travers un jour où l’autre: votre enfant entre en service de garde ou à l’école. Un premier pas vers l’indépendance! Maintenant que vous avez choisi quel type de garderie vous convient, voici quelques trucs pour faciliter cette transition pour votre enfant et vous.

Avant le grand jour

  1. Visitez les lieux avec votre enfant. Montrez-lui son nouvel environnement, ses nouveaux amis, et présentez-lui les éducateurs qui s’occuperont de lui.
  2. Poser des questions: familiarisez-vous avec l’horaire et la routine des enfants, les menus, les heures et le lieu de la sieste, informez-vous à savoir s’ils utilisent des couches jetables ou non, s’ils offrent la possibilité de donner votre lait maternel ou seulement de la formule, quels types de jeux éducatifs et/ ou extérieurs font partie du curriculum, etc.).
  3. Expliquez à votre enfant où il ira lorsque vous quittez la maison avec lui le matin. Rassurez-le qu’il y aura des gens près de lui sur qui il pourra compter, comme lorsqu’il est à la maison avec vous.

Première journée à la Garderie

  1. Souriez et restez calme (même si vous avez envie de pleurer- attendez d’être seul(e) dans la voiture)
  2. Votre enfant va peut-être s’agripper à vous alors combattez le désir de céder lorsqu’il dit qu’il veut rentrer à la maison ou qu’il pleure. Ça ne fera qu’aggraver les choses et rendra la situation encore plus difficile le lendemain. Il doit comprendre que vous faîtes confiance à ce nouvel environnement alors ne lui donnez pas matière à soupçonner qu’il y a quelque chose « qui cloche » avec sa garderie.
  3. Les éducateurs sont formés et savent comment s’occuper de votre enfant. Vous croyez qu’il est le premier à pleurer en garderie? Tout en étant impliqué, en posant des questions, et en vous assurant que votre enfant est en sécurité et qu’on est attentif à ses besoins, faites confiance aux personnes qui s’occuperont de votre fils ou votre fille. Celui-ci le sentira aussi et ça facilitera probablement les choses.
  4. Embrassez votre enfant, souhaitez-lui une bonne journée et dites-lui que vous allez le revoir plus tard. Gardez le sourire et quittez- facile à dire, je sais, mais votre enfant vous fait confiance. Même s’il ne comprend pas nécessairement ce qui se passe, s’il vous voit sourire, il s’ajustera rapidement. Soyez constant avec cette approche et il s’ajustera probablement plus facilement. En agissant de la sorte, votre enfant sera plus enclin à imiter votre attitude calme et confiante.
  5. Lorsque vous allez chercher votre enfant, renseignez-vous auprès des éducateurs pour savoir comment s’est passé la journée: a-t’il bien dormi, bien mangé, de quel type d’humeur était-il, bref, vous voulez être informé pour pouvoir soutenir votre coco le plus possible dans son cheminement. De plus, restez calme lorsque vous le retrouvez à la fin d’une journée. Vous pouvez lui dire qu’il vous a manqué, mais évitez de lui faire sentir votre culpabilité en étant trop étouffant. Certains enfants courent vers leurs parents tandis que d’autres continuent de jouer. Ne vous sentez pas coupable si vous n’avez pas un accueil des plus chaleureux.

Vous l’avez probablement remarqué: les enfants sont résilients et s’adaptent facilement. Mon fils a déjà « survécu » à 3 déménagements et il n’a que 15 mois! Bien sûr, je ne vous conseille pas de déménager simplement pour voir comment votre coco réagira, mais sachez que si vos enfants sentent que vous avez confiance et que vous êtes là pour eux, ils s’adapteront plus facilement. On ne sait jamais comment un enfant va réagir face à une situation et parfois, on peut être surpris! Je ne sais pas combien de fois je me suis rendu compte que c’est moi-même qui faisais une montagne avec un rien et que mon fils lui, n’était pas perturbé du tout. C’est la même chose pour la garderie alors ceci étant dit, soyez ouvert à toute éventualité tout en étant le plus préparé possible. Bonne chance!